Haïti - FLASH : 10,000 professeurs sont payés sans travailler

Vendredi, Pierre Josué Agénor Cadet, le Ministre de l’Éducation Nationale répondait aux questions de la Commission Éducation de la Chambre basse, sur les divers problèmes récurrents qui affectent le système éducatif haïtien (grèves de professeurs, manifestations d’élèves, nomination des enseignants, arriérés de salaires etc…).

Rappelant la dette du Ministère de près de 7 milliards de Gdes pour le Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO) et le PRONEC la situation n’a rien de rassurante. Le Ministre Cadet a reconnu que 2,700 professeurs, détenteurs d’une lettre de nomination travailler chaque jour sans être payé et que 3,000 autres enseignent sans aucun statut… mais il assure que dès le vote du budget par le Parlement le Ministère pourra répondre favorablement aux revendications justes et légitimes des enseignants et mettre fins aux perturbations dans le système.

Mais les révélations du Ministre sur l’absentéisme des enseignants sur leur lieu de travail, a fait l’effet d’une véritable bombe, lorsqu’il a déclaré que près de 10,000 enseignants sur les 24,000 que comptait le système éducatif haïtien, reçoivent chaque mois leur salaire alors qu’il sont absent de leur salle de classe… Une situation qui trouverait selon-lui, son origine dans le contrôle des présences dans les établissements scolaires et le système de paiement des salaires, par virement bancaire automatique.

Face à cette dramatique situation, le Ministre a indiqué que son Ministère au cours de l’année 2016-2017 avait déjà procédé à la récupéré près de 10 millions de gourdes en chèque de salaire et que la mesure se poursuivait, un pas positif, qui pour le moment n’est toutefois qu’une goutte d’eau dans le gouffre financier de l’absentéisme…

Jude Alix Patrick Salomon, le Ministre de l’Économie qui accompagnait le Ministre Cadet, n’a pas hésité à pointer du doigt ceux qui usent de leur influence pour faire intégrer dans le système éducatif des personnes non qualifiées, soulignant que cette situation décourage nos partenaires internationaux…

source TB/ HaïtiLibre

Share.

About Author

Leave A Reply